Dans les périodes de forte volatilité, nous sommes tous tentés de vouloir profiter du mouvement tout en essayant de prendre ses bénéfices le plus vite possible. La conséquence se traduit par de l’overtrading c'est-à-dire par un trading compulsif qui nous conduit à prendre de nombreuses positions dans la journée. Si nous avons été gagnant plusieurs fois de suite il apparaît rapidement un sentiment de sur confiance qui est généralement porteur d’ennuis. En effet, la fatigue aidant on prendra des positions de plus en plus risquées basées uniquement sur les réflexes en négligeant de réfléchir plus en avant. Le summum est atteint quand on ne met plus ses stops ; convaincus de saisir l’essence du marché. Et naturellement la catastrophe arrive à ce moment là. Dans un marché très volatil, les mouvements peuvent démarrer brusquement et on ne sait plus quoi faire, sauf prier. Si on a eu des pertes dans la journée, on veut alors se refaire. Dans ce cas là aussi on va avoir tendance à prendre trop de positions et généralement de plus en plus risquées et de moins en moins motivées.

La troisième situation est celle du trader qui a vu un mouvement important se développer sous ses yeux et qui n’a pas  su prendre position au bon moment. Dans ce cas au lieu d’attendre un pull back pour entrer, on se précipite au plus haut et au plus bas et c’est alors que le marché se retourne. Ou encore on cherche le point de retournement, et au moindre pull back on prend position contre la tendance, et le marché repart bien sûr dans la bonne direction : celle de la tendance.

 

A un moment ou à un autre nous avons tous été des traders fous. Que faire pour éviter cela ?

 

-Si l’on est gagnant, prendre du temps entre chaque opération et carrément quitter le poste de trading avant de recommencer.

Regarder à ce moment là l’évolution du marché sur la période supérieure (période opérationnelle multipliée par 5)

-Si l’on est perdant procéder de même.

-Ne rentrer que dans des positions qui permettent de placer un stop serré.

-Ne jouer que si la tendance opérationnelle et la tendance supérieure sont dans le même sens.

-Ne jamais oublier avant une prise de position de fixer un objectif, un point d’entrée et un point de fuite (stop).

-Surveiller son plan de trading. Si le résultat a atteint les objectifs de la journée, s’arrêter carrément d’opérer.

-Procéder à de minis exercice de relaxation entre chaque opération : regarder vers le haut, laisser tomber les épaules, respirer avec le ventre, s’étirer etc...

-Ne pas prendre position sur les emballements du marché : c’est le moment où l’on fait des bêtises. Attendre un pull back. Mais attention, dans les marchés volatils, les « pull back » peuvent être sévères et se transformer en inversion de tendance.

-Ecrire avant de prendre position (cours de prise, objectif, fuite), cela fixe les idées et oblige le cerveau à faire une pause. Cela permet aussi de se recadrer avec ses objectifs et avec son système de trading. Tout cela renforce la discipline.

 

Andréa BRIGNONE