Dans les périodes de forte volatilité, les éléments fondamentaux ne jouent pratiquement plus pour un trader. L’essentiel repose sur la façon de jouer c'est-à-dire sur l’habilité du trader.

 

Voici quelques règles utiles à la protection du capital et de la santé du trader en période de forte volatilité.

 

1° Ne pas opérer au moment des emballements du marché. Ou alors savoir qu’il faut se réserver des stops relativement larges (à titre d’exemple sur les futures CAC 40 se réserver alors au moins 50 points). Opérer quand le marché semble s’être calmé.

 

2° Savoir précisément sur quelle période on trade. Si vous jouer à une demi heure, ne pas prendre position et partir à la piscine, vous devez rester devant votre écran.

 

3° Ne prendre position que sur des points forts du marché, tant à la baisse qu’à la hausse (voir mes autres articles pour la détermination des points forts)

 

4° Sur les petites périodes (5 à 15 minutes) ne pas faire trop confiance aux indicateurs, la vitesse des mouvements les affolent.

 

5° Travailler avec des stops courts (ce qui implique de prendre position uniquement sur des points forts ou en touchant des moyennes courtes). Attention aux accélérations.

 

6°Prenez vos tendances sur votre période opérationnelle et la période supérieure. Elles doivent être dans le même sens, sinon vous risquez gros.

 

7° Si sur une même période vous avez des moyennes qui vont en sens opposés (par exemple 13 et 40), évitez de prendre position. La volatilité risquera d’être forte. Généralement vous aurez d’ailleurs des signaux contradictoires.

 

8° Même si vous êtes un minute trader n’enchaînez pas les trades les uns derrières les autres. Surtout si votre opération était négative. Arrêtez vous et prenez le temps de la réflexion en particulier pour vérifiez les tendances supérieures. Aérez-vous. Il s’agit de trader, pas de devenir fou !

 

Andréa Brignone